Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dust par Sonja Delzongle

Editeur: Denoël

Parution : Avril 2015

Nombre de pages 528

Résumé éditeur :

Quelque part en Afrique, la mort rôde...

2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s’amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d’une longue série.
2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans.
Appelée en renfort par le chef de la police kenyane, Hanah Baxter, profileuse de renom, va s’emparer des deux enquêtes. Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l’envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultramodernité et superstitions. Mais elle ne s’attend pas à ce qu’elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d’albinos vont l'emmener très loin dans les profondeurs du mal.

Mon avis:

Merci à Célia et aux éditions Denoël pour ce nouveau partenariat , mais pour ne rien vous cacher j'en sors un peu déçue.

L'histoire est excellente , le thème principal m'ayant enthousiasmé. Dès qu'un polar se déroule en Afrique, je m'y plonge avec délectation, tant ce continent m'attire, autant par sa beauté, que par la noirceur des récits qui s'y déroulent. On n'atteint pas le niveau d'un Caryl Ferey ou d'un Deon Meyer , mais ça reste d'un bon niveau.

Et l'enquête menée par l'héroïne, m'a transporté dès le début, dans cet univers africain si particulier. Le sujet des albinos, et du sort qui leur est réservé m'a conduite a effectuer quelques recherches supplémentaires . Coup de chapeau à l'auteur pour avoir mis en lumière, des thèmes malheureusement peu abordés dans nos pays occidentaux. Ce qui me laisse sur ma faim dans ce polar c'est le dénouement , que j'ai trouvé rapide et un peu confus.

Le style est bon, le tout est très bien écrit et se lit facilement , pas de problème à ce niveau là.

L'autre élément un peu décevant à mon goût est la galerie de portrait . Même si ils sont tous intéressant , je trouve dommage que leurs histoires n'aient pas été approfondi . J'aurais tant aimé en apprendre davantage sur le passé de chacun d'entre eux, leurs motivations. Tout ça est abordé un peu trop superficiellement à mon goût.

Pour résumer , vous passerez un bon moment avec ce polar dépaysant, même si les personnages manquent un peu d'amplitude à mon goût.

Partager cet article

Repost 0