Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les enfants de l'eau noire de Joe Lansdale

Editeur : Denoël

Parution: Septembre 2015

Traducteur : Bernard Blanc.

Résumé éditeur: Texas, années 1930. Élevée dans la misère au bord de la Sabine, qui s’écoule jusqu’aux bayous de Louisiane, May Linn, jolie fille de seize ans, rêve de devenir star de cinéma. Un songe qui s’achève brutalement lorsqu’on repêche dans le fleuve son cadavre mutilé. Ses jeunes amis Sue Ellen, Terry et Jinx, en rupture familiale, décident alors de l’incinérer et d’emporter ses cendres à Hollywood. May Linn ne sera jamais une star, mais au moins elle reposera à l’endroit de ses rêves…
Volant un radeau mais surtout le magot d’un hold-up, la singulière équipe s’embarque dans une périlleuse descente du fleuve, le diable aux trousses. Car non seulement l’agent Sy, flic violent et corrompu, les pourchasse, mais Skunk, un monstre sorti de l’enfer, cherche à leur faire la peau. Quand vous décidez de faire vôtres les rêves d’un autre, ses pires cauchemars peuvent aussi profiter du voyage…

Mon avis: Merci aux éditions Denoël et à Clélia pour ce partenariat. Un nouveau roman de Joe Lansdale est toujours un événement et celui-ci ne déroge pas à la règle. Mais "Les enfants de l'eau noire" m'a laissé un peu sur ma faim.

Tout d'abord le style de l'auteur est toujours excellent, mêlant avec beaucoup de réussite noirceur, humour et étude de société. J'ai adoré me retrouver plongée dans cet univers très sombre, suivre ces 3 enfants déjà écorchés par la vie, soumis à une pauvreté et des situations d'une difficulté incroyable.

Mais au milieu d'un tel cauchemar, les voilà tout trois partis dans une aventure incroyable sur la Sabine, ce fleuve qui les a vu grandir. Et ne vous y méprenez pas , la Sabine est bien plus qu'un fleuve, elle occupe une place de personnage à part entière , dans cette épopée. Leur but : réaliser le dernier souhait de leur amie , retrouvée morte.

Chaque personnage permet à sa façon de découvrir un pan de la société américaine de cette époque.

Sue Ellen, enfant conçue hors mariage , qui vois sa mère se détruire et son beau-père toujours à l'affût.

Terry, jeune garçon homosexuel, qui se cache .

Jinx , jeune fille noire, qui pour beaucoup n'est toujours qu'une esclave .

Mais mon personnage préférée dans ce roman , reste Helen, la mère de Sue Ellen, qui va se révéler au fil des pages être une véritable héroïne.

Ce qui m'a laissé un peu sur ma faim, c'est la fin justement. Alors que j'étais littéralement entraînée par l'histoire , je l'ai trouvée un peu trop rapide et c'est bien dommage. Certains aspects auraient mérités à mon avis , un peu plus d'approfondissement. Mais ne vous y tromper pas , si vous aimez les romans noirs , d'ambiance, vous adorerez les enfants de l'eau noire.

Partager cet article

Repost 0