Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Parution : 9 février 2017 

Editeur : Fleuve 

Résumé éditeur : 

"Vieux-Bourg, Guadeloupe.
Sous la lune, le chasseur de crabes a vu progresser un groupe d’hommes dans la mangrove. C’est là, dans les entrailles mêlées de la terre et des eaux, qu’on retrouve le corps d’une femme blanche.
Qui était-elle ?
Les rêves du lieutenant-colonel Gardé sont pleins d’amantes à la peau lisse et noire comme celle des boas. Il mène l’enquête sur le cadavre du canal des Rotours, mais se heurte au mutisme et à la méfiance. En tête des suspects, le jeune dealer Vegeta, cerveau du réseau local, roi parmi les chiens, consumé par une douleur secrète.
Des squats de Pointe-à-Pitre au volcan endormi de Montserrat, de Key West à Sainte-Lucie, une immersion envoûtante dans un monde où la beauté animale n’a d’égale que l’obscure bestialité qui sommeille au fond des hommes."

 

Mon avis: 

Elastique nègre est un roman très surprenant. Tout d'abord par son exotisme, autant au niveau du lieu dans lequel se déroule l'histoire , la Guadeloupe , que par le style d'écriture. Le lecteur, se promène aux côtés des héros , dans des paysages magnifiques .... D'ailleurs la dureté des éléments n'est pas sans rappeler par moment , la noirceur de ces hommes prêts à tout, pour de l'argent. Vente de drogue, prostitution, meurtres, rien ne les arrête , si ce n'est un homme, le lieutenant-colonel Gardé, bien décidé à s'interposer et à découvrir qui à tuer cette jeune fille , retrouvée dans la mangrove. 

Le style ensuite, qui au début est très déroutant, mais on se prend au jeu au fur et à mesure. A chaque chapitre, le narrateur change, tour à  tour Jimmy, jeune homme découvrant la scène de crime, Vegeta, le dealer lié à cette histoire, puis le lieutenant-colonel Gardé sur les traces du meurtrier , ou Gina , jeune fille victimes d'horrreurs infligées par un membre de sa famille. 

Et chaque narrateur a son phrasé, ses expressions, sa culture , qui mêle le français et quelques bribes de créole. Mais même si cela déstabilise au départ, je me suis habituée rapidement et j'ai apprécié.

Au final le tout délivre une histoire dure, sombre , qui tient en haleine même si on découvre le meurtrier assez vite. Amateurs de polars noirs, vous y trouverez votre compte. Pour un premier roman , ce sont des débuts plus qu'encourageants.  

Partager cet article

Repost 0