Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé éditeur : 

3 janvier 1991. Quartier de haute sécurité d’un pénitencier de Floride.
Condamné à la peine capitale, Will Birdy a passé quinze ans de sa vie en prison. Coupable de plus de cent crimes atroces contre des jeunes femmes, le tueur n’a plus qu’une peur : que l’enfer soit sa prochaine destination. Il lui reste une nuit en compagnie d’un prêtre pour exorciser les forces qui le dominent, expier, et comprendre qui il était vraiment. À l’aube, à moins d’une grâce de dernière minute, il sera exécuté sur la chaise électrique.
Des années plus tôt, à des milliers de kilomètres de là, un physicien soviétique est condamné par erreur, humilié, torturé et envoyé au goulag dans les pires conditions, sans savoir ce qu'il est advenu de sa famille. À bord du train qui l'entraîne dans les ténèbres de l'injustice et de l'oubli, cet expert en physique quantique, respecté par les plus grands scientifiques de son époque, s'ouvre à d'étranges secrets grâce à sa rencontre avec un vieux kabbaliste sur le point de rendre son dernier souffle.
Deux destins que rien ne semble lier, se croisent à contre courant dans les couloirs du temps... L'un victime et l'autre bourreau, ils finiront par entrevoir que l'enfer est sur terre et que chacun est son propre démon.

 

Mon avis : 

Merci aux éditions Belfond et à Netagalley pour cette lecture .

Après avoir refermé ce roman, j'ai un avis assez mitigé. 

Rouge Eden nous entraine à le rencontre de deux personnages. Will Birdy, criminel notoire qui attend dans le couloir de la mort, l'éxécution de sa sentence , et Timoyev , un savant russe , condamné par erreur, à la déportation au goulag. 

De confessions en révélations, leurs histoires se révèlent, se lient , présentant au final, les deux faces d'une même pièce. C'est deux personnages sont très intéressants pour des raisons bien différentes. La révélation du passé de Will, permet de plonger au coeur de l'horreur commise par l'homme , alors que l'histoire de Timoyev dévoile, dans un pan de l'histoire russe du début du vingtième siècle, les horreurs subies par l'Homme . Le contexte historique est d'ailleurs un des points positifs de ce récit, que l'on sent très recherché. 

Toutefois , j'ai trouvé pas mal de longueurs à l'histoire, le lien entre les deux personnages, que l'on perçoit dès le début, mettant trop de temps à s'établir. C'est dommage , car ce temps aurait pu permettre à l'histoire de s'étoffer encore plus du point de vue historique, ou du point de vue scientifique. 

Pour conclure , je dirais donc qu'il s'agit d'un bon polar présentant des longueurs, qui saura séduire les amateurs de références historiques et scientifiques.  

 

Partager cet article

Repost 0