Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé éditeur : 

Elvis est seul sur la route, au volant de sa Cadillac, avec sa chienne Priscilla à ses côtés. Il a décidé de prendre quelques jours de vacances dans le Chimay et doit prochainement se produire devant un parterre de vieux dans la maison de retraite « Le rossignol guilleret ». Tout va bien… et soudain bang ! Il percute quelque chose ! Il s’arrête et constate qu’il vient de renverser un homme. Face contre terre, le corps ne bouge plus. Elvis le retourne et s’aperçoit avec stupéfaction que c’est une vedette de cinéma très connue. Ni une ni deux, il charge le type dans le coffre de sa voiture.
Commence alors pour Elvis une série de folles pérégrinations à travers le Chimay pour, d’abord, se débarrasser de cet encombrant et trop célèbre cadavre, expliquer ensuite à sa conquête de la veille – une touriste belge et majorette en vacances au camping d’à côté, et qui semble vouloir s’incruster chez lui – la présence dudit cadavre dans sa voiture. Et assurer comme un King digne de ce nom à son concert au Rossignol guilleret, face à des retraités farouches qui ne vont pas se laisser séduire comme ça. Heureusement, un ange gardien descendu du ciel (sur un vélo un peu fatigué certes…) va venir lui apporter son aide bienveillante – quoiqu’un peu maladroite. Pas sûr que cela suffise à le tirer d’affaire…

 

Mon avis: 

"Ice Cream et châtiments" est un ovni sur la scène littéraire de ce mois de mai. On rencontre Elvis Cadillac, qui ne rêve que de se produire sur les plus grandes scènes, en incarnant son héros de toujours Elvis Prestley. Mais quand sa voiture percute un homme, échappé d'une maison de retraite , tout déraille. 

Quand je parle d'ovni , il s'agit bien sur du style de ce roman. Avec une écriture très enlevée et une verve incroyable, Nadine Monfils, nous entraîne dans un univers déjanté, aux personnages hauts en couleurs. Il faut toutefois apprécié, le vocabulaire plus que familier, mais cela se prête à la situation. 

On retrouve ainsi Elvis , le vieux crooner en quête de public, Mémé Cornemuse , qui arrondit ses fins de mois de façons très spéciales , ou encore Mickey , profiteur qui veut saisir la mojndre occasion de gagner de l'argent. 

A chaque page tournée , la situation empire , les destins s'entremêlent , et on se demande où ils nous entraînent. Mais c'est avec humour et plaisir que l'on se laisse entraîner dans cet univers , guidé par JCVD rien que ça !!! Un bon moment de lecture, à conseiller aux amateurs d'auteurs à gouaille. 

Partager cet article

Repost 0