Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé:

Au fil des jours, Kelsea Glynn apprend à assumer ses nouvelles responsabilités de souveraine. Mais en stoppant les livraisons d’esclaves au royaume voisin de Mortmesne, elle a provoqué la colère de la tyrannique Reine rouge, qui tire son pouvoir de la magie noire. En représailles, sa terrible armée déferle sur le Tearling pour s’emparer de ce qui, selon elle, lui revient de droit. Rien ne peut arrêter l’invasion.
À mesure que l’armée Mort se rapproche, voici qu’une mystérieuse connexion s’établit entre Kelsea et une époque datant d’avant la Traversée. Elle se trouve unie à une étrange alliée, qui pourrait s’avérer dangereuse : une certaine Lily, qui lutte pour sa vie dans un monde où il ne fait pas bon être femme. Bientôt, Kelsea elle-même commence à changer ; elle ne reconnaît plus ni son reflet dans le miroir, ni l’extraordinaire pouvoir dont elle dispose à présent. Qui sait ? Le sort du Tearling, et celui de l’âme-même de Kelsea, dépendent peut-être de Lily et de son histoire ? Mais pour la Reine du Tearling, face aux hordes noires qui menacent de déferler sur sa cité et sur son peuple, le temps vient à manquer.

Mon avis: 

Après avoir été enthousiasmé par le premier tome, La Reine de Tearling, je dois bien avouer que cette suite me laisse un peu sur ma faim. Même si cela arrive souvent qu'un deuxième tome (sur trois) soit décevant, je m'attendais malgré tout à un peu plus de cet opus. 

On redécouvre donc Kelsea, jeune femme au caractère bien trempé, désormais reine du Tearling , confrontée aux besoins de son peuple et devant enchaîner les décisions difficiles. Elle doit les protéger de la reine Rouge, des manigances et des trahisosn, tout en assurant leur subsistance . Mais si j'avais beaucoup apprécié le caractère fort de Kelsea dans le premier tome, ainsi que la pointe d'humour qui accompagnait chacune de ces remarques, je n'ai pas retrouvé cet engouement ici. L'héroïne dévoile une part beaucoup plus ombrageuse, voire violente de sa personnalité qui ne m'a guère plu, même si on s'interroge sur ce revirement brutal. Les saphirs seraient-ils responsables ? Les autres personnages servent bien le récit, notamment le père Tyler, sympathique et courageux, et Massue, toujours aussi caractériel et protecteur . 

Le récit parallèle entre Lily , jeune américaine du passé et Kelsea apporte des réponses nécessaire quant à l'apparition du Tearling et des autres royaumes, mais est confus au début. 

Quand au rythme de l'intrigue dont j'avais vanté les mérites pour le tome précédent, c'est beaucoup moins enlevé et dynamique, mais la fin ouverte, permet d'entrevoir de belles perspectives pour le tome 3 , qui je l'espère viendra clôturer en beauté cette saga très prenante. Il est vrai que l'ambiance de siège, et d'invasion ennemi rend cette lenteur justifiable tant il y a d'éléments à mettre en place. 

Pour conclure, je dirais que "L'invasion du Tearling" prend bien sa position d'enfant du milieu , il est discret, cherche sa place, mais a toute son importance . Vivement le tome 3 ! 

Partager cet article

Repost 0