Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé:

Il était une fois deux enquêteurs interlopes, une jeune fille en recherche de sens, un voisin bruyant, un gourou du web, une chef de service peau de vache, et une maman névrosée… C’est comme cela qu’elle nous la joue, Lou Vernet, avec une myriade de personnages qu’elle cisèle de sa plume efficace. Tous semblent évoluer dans des mondes parallèles jusqu’au moment où le récit bascule dans l’insondable noirceur de l’âme, entraînant le lecteur dans ses rêts. Dans La Toile aux alouettes, son premier polar, Lou Vernet manie en virtuose, l’art de la mystification. 

 

Mon avis: 

Quand on tourne les premières pages du livre d'un auteur que l'on ne connait, on ne sait pas trop à quoi s'attendre. Le résumé alléchant de "La toile aux alouettes" m'a pourtant convaincu de tenter ma chance et voici mon avis. 

Dans un premier temps , le lecteur fait la connaissance de Clara, jeune fille perdue dans son travail, tout comme dans ses relations aux autres, qui cherche du réconfort sur Internet. Dans ce monde virtuel , elle trouve auprès de Domino, une nouvelle ligne de vie , et le réconfort dont elle a tant besoin. 

En parallèle , La Virgule et La carpe, surnom colorés d'un flic et de son ancien acolyte devenu privé, ménent une enquête suite à la découverte mystérieuse d'un fauteuil roulant abandonné. Et quand le destin conduit Clara , La virgule et la Carpe à voir leurs chemins se croiser , le final n'en est que plus explosif. 

 

Ce polar est pour moi une excellente découverte pour plusieurs raisons. 

Les personnages d'abord , attachants, énigmatiques mais avec une volonté farouche. Ma préférée a sans aucun doute été Clara, qui force le respect par sa détermination, sa sensibilité et sa volonté. La Virgule et La Carpe , eux , impressionnent par leur sens de l'observation et de la déduction qui les conduit à enquêter en utilisant uniquement leur esprit . 

Le style ensuite, c'est très fluide tout en étant extrêmement précis. Les mots sont choisis avec soin, la langue riche ...sans être pompeuse. 

L'histoire enfin, même si quelques scènes , notamment certaines actions répétées par les héros m'ont semblées répétitives ( ils ont le droit d'avoir leurs mauvaises habitudes) , le suspense est là , et la résolution finale est plus que satisfaisante. 

La Toile aux alouettes est donc un polar très sympathique que je vous conseille de découvrir , en attendant la suite prévu pour la rentrée. 

 

 

Partager cet article

Repost 0