Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé :

 Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe. 
C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs. Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans. 

Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation… 

Mon avis :

Tout d'abord je remercie Bridget Page de m'avoir confié l'espace de quelques heures Timothy.

Ce roman est tout simplement magistral ! 

Nous faisons la connaissance de Timothy Blake, infirmier anesthésiste dont la passion est le meurtre, et la mise en scène de jeunes filles au physique bien précis. Dès le début du récit, pas de faux-semblants et de devinettes, on est confronté à ces "réalisations" . Face à lui Gildas , "profiler" réputé, dont le seul but va être de l'arrêter. Et cette rencontre à tout de choc des titans. Car c'est bien cette relation entre les deux hommes qui reste la trame du roman. 

Je me suis trouvée plongée dans le récit jusqu'au cou, au point de ne pas pouvoir le lâcher. Ce roman, à l'image d'une série TV à tout pour devenir addictif. La tension monte au fil des pages, on suffoque , on ne parvient plus à s'arrêter , à l'image de la confrontation entre les deux hommes ,dont l'intensité ne fait que progresser . Par moment cela m'a d'ailleurs rappelé l'excellent "Dexter" , sauf que Timothy ne choisit pas ces victimes en fonction du crime qu'elles ont commises. La violence de la confrontation morale ainsi que physique atteint son paroxysme, la vengeance atteint des sommets , faisant des victimes sur son chemin, jusqu'à la scène finale chargée d'émotions. 

L'écriture ciselée, les descriptions glaçantes mais tellement réalistes, ainsi que l'alternance de point de vue, entre le flic et le bourreau, confèrent à ce roman un rythme effrené . On est tour à tour ému, révolté, choqué , enthousiasmé, et une fois la dernière page tournée , il m'a fallu quelques instant pour reprendre mes esprits et faire le point de ma lecture. 

Quand aux personnages , on trouve tout ce qui marche, un héros que l'on adore, un autre que l'on déteste , une galerie de personnages attachants, comme Blaise , le vieux flic dépassé par la technologie mais dont le flair va être utile à l'enquête, ou Jeanne Gabin, femme dévouée sans qui son mari n'est rien ... 

Pour terminer je dirais donc que si vous êtes amateurs de thrillers sombres , il vous faut foncer découvrir "Timothy: la mort en héritage" , n'attendez plus ! 

Partager cet article

Repost 0