Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé:

Regardez autour de vous. Qui détient le plus de pouvoir dans la pièce ? Est-ce celui qui parle le plus fort ou celui qui a le plus d’argent ?
Ou peut-être est-ce quelqu’un comme Christine Butcher : une figure douce et invisible, un témoin silencieux lorsque les informations sont partagées et les secrets murmurés.
Quelqu’un qui, tranquillement, parfois même sans le vouloir, accumule des connaissances sur ceux qu’elle est venue servir — ceux qui ne vont pas faire attention à elle.
Mais lorsque quelqu’un comme Christine Butcher est poussé à bout, elle pourrait bien devenir la personne la plus dangereuse et la plus puissante de la pièce…

Mon avis:

La confidente de Renée Knight est un des polars de la rentrée de Fleuve Editions, qui comme d'habitude à su encore dénicher un auteur de talent.

Au menu de ce polar psychologique de haut-vol, une relation d'admiration qui tourne à l'obsession, mais jusqu'où? 

Voici donc Christine Butcher, secrétaire discrète et efficace, qui se trouve propulsée au service s'une des chefs d'entreprise les plus puissante du pays. Enthousiasmée par cette promotion et souhaitant prouver sa valeur, cette employée modèle va tout faire pour remplir ses missions avec application. Mais très vite, l'admiration qu'elle voue à sa patronne va prendre un tournant des plus étranges. Car face à la difficulté , elle va devoir choisir entre loyauté et justice. Quel choix fera-t-elle? 

J'ai bien aimé ce polar , tout d'abord grâce à ses personnages. On rentre dans le vif du sujet dès la première page avec Christine, qui en narratrice, se présente et nous met directement dans le bain. Par sa voix, on découvre les circonvolutions de cette relation de travail qui va tourner à l'obsession. On éprouve de la compassion pour l'une , de la révolte contre l'autre, bref on passe d'un sentiment à l'autre rapidement, tout en s'interrogeant sur ce que cahce chaque héroïne. 

Le style est fluide et pour le moins efficace, on lit tout cela facilement. Et même si le thèmes abordés n'ont rien de nouveau, l'intrigue est bien mené , jusqu'à un final satisfaisant et surprenant. Un bon polar pour la rentrée. 

Ma note: 15/20

Tag(s) : #Renée Knight

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :