Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé: 

En entrant à la London Metropolitan Police Force, William Warwick réalise enfin le rêve de sa vie et se voit vite confier sa première affaire à haut risque : retrouver un Rembrandt inestimable qui vient d’être dérobé. Mais rien ne se passe comme prévu…
Peut-il vraiment avoir confiance en Beth Rainsford, l’assistante qui travaille au musée où a eu lieu le délit et dont il est en train de tomber follement amoureux ? Et que penser de ces collectionneurs qui surveillent William et semblent prêts à tout pour mettre la main sur
le tableau ?

Mon avis:

Merci à Netgalley et aux éditions Les escales pour cette lecture. Jeffrey Archer fait partie de ces auteurs modernes, qui vendent beaucoup de livres , mais que , honte à moi..., je n'avais jamais lu. Voici donc mon erreur réparée et mon avis . 

Dans "Qui ne tente rien, on fait la connaissance de William Warwick, jeune homme de bonne famille, destiné à devenir avocat comme son père et se soeur. Mais William ne rêve que d'une chose, entrer en Scotland Yard. Le voilà donc, entrant à l'école de police, pour accomplir ce souhait. Et peu à peu, étape par étape, il va grimper les échelons jusqu'à atteindre, le département d'enquêtes sur les oeuvres volées. Et une première affaire, va l'entraîner à travers l'Europe, sur la piste d'une Rembrandt longtemps perdu. 

Ce roman m'a dans l'ensemble plu même si j'emettrais un bémol, je m'explique. Dans l'ensemble, l'écriture est particulièrement plaisante, le rythme est effréné et je n'ai eu aucun problème à me laisser emporter par l'histoire et l'action qui en découle. Car voulu comme une histoire rythmée , on ne perd pas une minute, et on mène l'enquête au côtés des héros tambour battant. C'est bien écrit, fluide, très facile à lire ....

Mais c'est du côté des personnages que j'émettrais un petit bémol, car même s'ils sont sympathiques, le personnage de la soeur de William est à mon sens la plus intéressante, ils restent à mon goût et par moment pas assez exploité. Il manque une profondeur psychologique que j'ai appris à apprécier , et qui leur donnerait plus d'épaisseur.

Malgré tout ne vous y trompez pas, cela reste un roman de bonne facture, qui continuera à placer son auteur en haut des ventes, tant on a l'impression de se trouver projeter dans un épisode de série TV. 

Bonne lecture. 

Ma note: 14/20

Tag(s) : #Jeffrey Archer

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :