Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Traduction: Héloïse Esquié 

Résumé:

Cat est partie s'installer à Los Angeles, loin de sa ville natale d'Edimbourg, et de sa soeur jumelle, El, dont elle est sans nouvelles depuis de longues années. La première partie de sa vie semble effacée de sa mémoire.
Mais le jour où elle apprend la disparition inquiétante de sa soeur, elle décide de rentrer en Ecosse. La police locale l'attend en effet pour l'interroger. Peu après son arrivée, des messages apparaissent en divers endroits de la maison, tels des indices dans une chasse au trésor. Tous font référence à Mirrorland, le pays imaginaire que les deux soeurs s'étaient inventé dans leur enfance, à la fois terrain de jeu et refuge personnel.
Qui sème ces indices ? Qu'est-il véritablement arrivé à El ? Cat comprend alors qu'elle devra déverrouiller sa mémoire pour comprendre le présent. 

Mon avis:

Mirrorland est le premier roman de Carole Johnstone, connue dans le milieu plutôt pour ses nouvelles. Elle nous entraîne dans les pas de Cat, jeune femme expatriée aux Etats-Unis qui tente de se construire une vie loin de sa jumelle restée en Ecosse. Mais quand celle-ci disparaît, Cat n'a qu'une option, retourner en Ecosse, dans l'espoir de retrouver sa soeur....

Pour un premier roman, on peut dire que d'entrée, il frappe fort. Porté par une idée originale et un récit en forme de labyrinthe, on est tout de suite happé par le suspense, caché derrière chaque page. Car bien sur les personnages sont forts, et mystérieux à souhait, à l'image des jumelles dont on découvrira peu  peu le passé, mais c'est bien le contexte qui intrigue. Car pour surpasser les difficultés, elles ont crée un monde imaginaire le "Mirrorland", qui mélange fantasmagorie et réalité. Chaque indice laissé par El , va ramener Cat dans cette Univers rêvé et lui faire découvrir peu à peu la vie de sa soeur sans elle. 

Et en plongeant au Mirrorland, le lecteur se perd, hésite entre réalité et fiction, et se trouve pris au piège d'une toile d'araignée complexe, dont il va falloir sortir. D'une noirceur marquée, qui confère parfois à l'étouffement, on finira par trouver la clé, dans un final satisfaisant. Pas étonnant que ce roman soit recommandé par Stephen King. 

La galerie de personnages secondaires n'a rien à envier aux deux soeurs, entretenant le mystère et la touffeur ambiante, bien servie en cela par les décors de l'Ecosse, entre brouillard et tempête. D'ailleurs il y a peu de place pour les policiers et autres experts....

Un polar psychologique à découvrir d'urgence et ce dès demain. 

Ma note: 19/20

 

Tag(s) : #Carole Johnstone
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :