Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dernier lapon d'olivier Truc , enfin lu !

Résumé: Kautokeino, Laponie centrale, 10 janvier. Nuit polaire, froid glacial. Demain le soleil, disparu depuis 40 jours, va renaître. Demain entre 11h14 et 11h41, Klemet va redevenir un homme, avec une ombre. Demain le centre culturel va exposer un tambour de chaman légué par un compagnon de Paul-Emile Victor. Mais dans la nuit, le tambour est volé. Les soupçons iront des fondamentalistes protestants aux indépendantistes sami.
La mort d'un éleveur de rennes n'arrange rien à l'affaire. La Laponie, si tranquille en apparence, va se révéler terre de conflits, de colères et de mystères. Klemet, le Lapon, et sa jeune coéquipière Nina, enquêteurs de la police des rennes, se lancent dans une enquête déroutante. Mais à Kautokeino, on n'aime guère les vagues. Ils sont renvoyés à leurs patrouilles en motoneige à travers la toundra, et à la pacification des éternelles querelles entre éleveurs de rennes.
Les mystères du 72e tambour vont les rattraper. Pourquoi en 1939 l'un des guides sami a-t-il confié à l'expédition française ce tambour, de quel message était-il porteur? Que racontent les joiks traditionnels que chante le vieil oncle de Klemet ? Que vient faire en ville ce Français qui aime trop les très jeunes filles et qui a l'air de si bien connaître la géologie de la région ? A qui s'adressent les prières de la pieuse Berit ? Que cache la beauté sauvage d'Aslak, qui vit en marge du monde moderne avec sa femme à moitié folle ? Dans un paysage incroyable, des personnages attachants et forts nous plongent aux limites de l'hypermodernité et de la tradition d'un peuple luttant pour sa survie culturelle.

Mon avis: Après des mois d'attente je me suis enfin décidée à me lancer dans ce polar. Au vu de toutes les bonnes critiques, j'en sors à la fois ravie et perplexe . Je m'explique ...

Ce que j'ai adoré dans ce polar c'est le contexte. J'ai littéralement été embarquée avec les héros au coeur de la Laponie , à la recherche d'un tambour perdu . Le style de l'auteur est très fluide, facile à lire donc pas de soucis de ce côté là. Les personnages sont intéressants et creusés. Des hommes et des femmes ayant de lourds secrets et de rudes expériences de vie. Personnellement je me suis sentie très touchée par Nina , la nouvelle coéquipière de Klemet, le héros, seule femme policière dans cette société très masculine.

Et que dire d'Aslak, ce lapon fier et réservé , qui finit par se montrer attachant et touchant même si la violence n'est jamais bien loin avec lui.

Pour tout vous dire , ce roman m'a énormément rappelé Yeruldegger de Ian Manook ,le même amour des grands espaces et des personnages rustiques mais attachants.

Par contre , j'ai été un peu déçue par l'histoire. J'ai vu apparaître les liens entre les personnages assez rapidement et je n'ai donc pas été surprise. Malgré tout , elle est bien menée et de bonne facture. Peut-être que le fait d'avoir beaucoup entendu parler du roman par avance , a obscurci mon jugement!

En conclusion, c'est un bon polar, pour les fans avides de personnages de caractères, et de grands espaces. Si ça vous ressemble , embarquez avec Klemet à la découverte de la Laponie, et vous ne serez pas déçu .

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :