Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé éditeur : 


1928. Chicago est la cité de tous les contrastes. Du ghetto noir aux riches familles blanches, en passant par la mafia italienne tenue par Al Capone, la ville vit au rythme du jazz, de la prohibition et surtout du crime, que la police a du mal à endiguer. C’est dans ce contexte trouble qu’une femme appartenant à l’une des plus riches dynasties de la ville fait appel à l’agence Pinkerton. Sa fille et le fiancé de celle-ci ont mystérieusement disparu la veille de leur mariage. Les détectives Michael Talbot et Ida Davies, aidés par un jeune jazzman, Louis Armstrong, vont se charger des investigations.
Au même moment, le corps d’un homme blanc est retrouvé dans une ruelle du quartier noir. Le meurtre en rappelle un autre à Jacob Russo, photographe de scènes de crime, qui décide de mener son enquête.
Quel est le lien entre ces deux affaires ? Y a-t-il un rapport avec le crime organisé ? Car la vieille école d’Al Capone et de la contrebande d’alcool est menacée par de jeunes loups aux dents longues qui, tels Lucky Luciano ou Meyer Lansky, n’hésitent pas à se lancer dans le trafic de drogue.

 

Mon avis :

Merci à Netgalley et aux éditions du Cherche-Midi, pour cette lecture.

Mascarade est un polar historique de haute volée. L'auteur nous plonge dans la ville de Chicago en plein coeur de la prohibition. On découvre ou redécouvre les détectives Michael Talbot et Ida Davies, enquêteurs atypiques mais au combien efficace chargés d'une affaire de disparition. 

Au-delà de l'aspect historique très intéressant et parfaitement reconstruit par l'auteur, ce qui séduit c'est la force et la diversité des personnages. Que ce soit Dante, le voyou en quête de rédemption, Ida , l'enquêtrice brillante mais bridée par sa condition, ou Al Capone pris entre folie et grandeur, ce sont eux qui donnent le rythme de l'histoire. Car c'est l'autre élément de séduction de ce polar : le rythme.

L'action est omniprésente, ça tire, ça réfléchit , ça danse et virevolte au rythme du jazz virevoltant entonné par le maître Louis Armstrong. 

En résumé , un polar virevoltant, qui séduira tout les amateurs de cette époque dominée par la corruption et la musique. Bonne lecture ! 

Partager cet article

Repost 0