Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé :

Personne ne sait exactement quand et où cela a commencé.
Sur le corps des hommes et des femmes de magnifiques tatouages apparaissent et brûlent plus ou moins violemment les individus qui les portent… Boston, Détroit, Seattle… sont frappés. Il n’existe pas d’antidote.
Harper est une infirmière merveilleusement bienveillante. Le même jour, elle découvre qu’elle est enceinte et qu’elle est touchée par le virus. Paniqué son mari fuit.
Et dans ce monde en ruines où des micros sociétés se créent et des milices d’exterminations traquent les malades, Harper va rencontrer l’Homme-feu capable de contrôler le feu intérieur qui consume les humains. Ensemble, ils vont tenter de sauver une société terrorisée où chacun est prêt au pire pour tenter de survivre.

 

Mon avis:

Il aura fallu quatre ans à Joe Hill pour nous offrir son nouveau roman , c'est donc avec plaisir que je l'ai découvert. 

Dans ce roman, l'auteur nous transporte au coeur d'une épidémie dévastatrice qui a envahi le monde. En effet du jour au lendemain, tous les habitants de la Terre se retrouve confronté à un virus , surnommé l'Ecaille, qui conduit les gens infectés à mourir consumés par le feu. Au coeur du chaos, on rencontre Harper, jeune infirmière  qui la main sur le coeur est prête à tout pour aider les malades. Mais contaminée à son tour, elle est contrainte à prendre la fuite. Elle va alors être confrontée à tout ce que l'humanité peut offrir, du meilleur au pire. 

Bien au-delà d'un roman post-apocalyptique à la "mode" , Joe Hill livre ici une vrai tableau de réactions humaines , de l'acceptation, la solidarité et l'entraide, à la volonté d'extermination, la peur et l'égocentrisme. En donnant vie à des personnages très variés, que ce soit Carol, la gourou extrémiste, Allie , la jeune fille triste en quête d'identité, Nick son jeune frère sourd, ou Jakob , mari d'Harper complètement fou, décidé à exterminer tous les infectés, sa femme y compris, l'auteur donne la possibilité à ses lecteurs de choisir son camp à s'identifiant avec facilité à son personnage préféré. Pour ma part , j'ai beaucoup aimé Renée, ancienne bibliothécaire au grand coeur, et John, héros maladroit qui prend sous son aile Harper. Mais j'ai aussi adoré détesté Jakob ! 

Très bien écrit, très rythmé, ce roman truffé de références (Disney , Harry Potter et autres Hunger Games... ) n'aura à mon avis aucun mal à conquérir un très large public tant certaines scènes font penser à des séries à succès telles que The Walking Dead ou The 100. C'est bourré d'adrénaline et d'aventures en tout genre. Les amateurs du genre post-apocalyptiques rentreront dans ce livre pour ses références, s'attacheront à ses personnages et resteront pour cette fresque de la nature humaine , tout autant séduisante que réaliste.

Et vous que feriez-vous ? 

Partager cet article

Repost 0