Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résumé: 

Zakopane, chaîne des Tatras, 26 décembre 1944.
Un résistant serre contre lui un étui métallique. À ses oreilles résonnent encore les dernières instructions de l’officier nazi qui lui a confié « le plus grand secret de cette guerre »… Alors qu’il est pris dans une tempête de neige, sa formation d’alpiniste pourrait se révéler cruciale. Non loin de là, dans une auberge, un homme contemple par l’une des fenêtres la même bourrasque déchaînée. Après une ultime hésitation, il croque sa capsule de cyanure.

Une matinée d’automne, de nos jours, à Varsovie.
Chef du département de recouvrement de biens culturels rattaché au ministère des Affaires étrangères, le docteur Zofia Lorentz est convoquée par le Premier ministre : le "Portrait de jeune homme" du peintre Raphaël, tableau le plus précieux jamais perdu et recherché depuis la Seconde Guerre mondiale, vient d’être localisé. Accompagnée d’un marchand d’art cynique, d’un officier des services secrets à la retraite et d’une voleuse légendaire, Zofia s’envole pour New York, étape d’une quête contrariée qui pourrait inverser la lecture de l’Histoire et la politique internationale moderne…

 

Mon avis: 

Chaque nouveau roman de Zygmunt Miloszweski est attendu avec impatience et celui-ci ne déroge pas à la régle. Mais surprise, voilà que mon auteur polonais préféré délaisse son héros régulier, Teodore Szacki pour nous présenter une nouvelle équipe. Et c'es nouveaux héros, Zofia, spécialiste en art, Karol, marchand d'art, Anatol , militaire et agent spécial et Lisa, voleuse célébre, se voient confier une mission particulière: récupérer un tableau disparu pendant la seconde guerre Mondiale. 

Le lecteur embarque donc avec cette fine équipe dans une aventure très rythmée aux quatre coins de l'Europe. Action, suspense, aventure sont aux rendez-vous dans ce roman, où on a pas une minute de tranquillité . On ne voit pas les pages s'enchaîner et le temps passer. 

C'est bien écrit, même si l'auteur délaisse pour un temps , le rythme particulier de la société polonaise qu'il décrit habituellement avec une telle maitrise , pour se rapprocher des maîtres du thrillers américains ultra-vitaminés, où les scènes s'enchainent, l'action primant sur la psychologie humaine. 

Le sujet de la récupération d'oeuvres d'art volées pendant la Seconde Guerre Mondiale , est très plaisant , même si ayant été traité dans plusieurs romans de cette rentrée littéraire, il manque un peu d'originalité. 

Un bon roman, très rythmé , plein d'humour, d'aventures et d'actions à lire en cette rentrée. 

 

 

Partager cet article

Repost 0