Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé:

En acceptant le poste de secrétaire de la toute nouvelle rédac’ chef de Cosmopolitan, Alice n’imaginait pas qu’elle allait faire la rencontre de sa vie. Petite provinciale de vingt et un ans tout juste débarquée de son Ohio natal, elle se retrouve ainsi face à une figure du New York des sixties : Helen Gurley Brown, auteure du sulfureux best-seller Sex and the Single Girl.

Mais cette grande visionnaire n’a pas que des amis dans la presse et elle se trouve en réalité sur un siège éjectable. Alice ne va pas tarder à découvrir que sa rebelle patronne fait l’objet d’une cabale acharnée, menée par ses collègues masculins bien décidés à démontrer que la place d’une femme est davantage dans la cuisine qu’à la tête d’un magazine.

Parler à une nouvelle génération de femmes, débarrasser la presse de ses vieilles figures patriarcales est un défi de taille. Fascinée par Helen, Alice est prête à tout pour l’aider à inventer une « Cosmo Girl » fière, sûre d’elle, libérée de tout carcan puritain. Qu’importent les coups bas. Et les coups au cœur…

Mon avis: 

Merci à Netgalley et aux éditions Belfond pour cette lecture, qui s'est révélée tout simplement passionnante. Le pitch annonçait un roman à la croisée du "Diable s'habille en Prada" et de Mad Men, et le pari est réussi. 

On fait donc la connaissance d'Alice, jeune fille , rêvant de devenir photographe, et qui arrive à New York. Pour son premier emploi, elle décroche le poste d'assistante d'Helen Gurley Brown, une féministe convaincue qui prend la tête du magazine Cosmopolitan. En suivant Helen, Alice va être témoin de l'évolution de la société américaine, et du carcan que celle-ci représentait pour les femmes. 

J'ai été littéralement bluffée par ce petit roman sans prétention qui cache entre ces pages, bien plus qu'il n'y laisse paraître . Car au-delà du portrait d'une grande dirigeante, il dénonce une société dans laquelle les hommes  sont les seuls à prendre les décisions. Et Helen Gurley Brown, va venir bousculer tout ça , à grand coups de pied dans la fourmilière.  

Avec une plume légére et enlevée, et un humour très présent, j'ai été tout de suite emportée par les deux héroïnes. De conférences de rédaction en recherches d'investisseurs, les deux héroïnes mettent un point d'honneur à nous faire découvrir l'envers du décor , d'un magazine de presse très connu. Et l'évolution de ces personnages, nous entraîne à une vitesse folle, jusqu'à la conclusion finale très satisfaisante. Un roman qui se pose comme une bouffée d'air frais, à découvrir cet été. 

Ma note: 18/20

Tag(s) : #Renée Rosen
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :