Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Editeur : Robert Laffont

Parution : janvier 2016

Résumé éditeur:

.Gesine Cordes s'occupe des jardins dans le cimetière d'une petite ville allemande. Un matin, tandis qu'elle apporte des couronnes mortuaires dans la chapelle, elle comprend que celles-ci sont destinées à recouvrir la sépulture de sa propre soeur, Mareike. Choc. Les deux femmes ne se sont pas vues depuis dix ans, depuis que Philipp, le fils de Gesine âgé de deux ans et demi, a perdu la vie dans des circonstances troubles. À l'époque, les deux soeurs se sont déchirées, se rejetant la faute. Avec ce deuil, Gesine a tout perdu : son poste d'inspectrice à la brigade criminelle, sa maison qu'elle ne pouvait plus entretenir, son mari, sa famille avec laquelle elle a coupé tous les ponts. Aujourd'hui encore, elle a la conviction profonde que sa soeur est responsable du drame. S'il est trop tard, à présent, pour s'expliquer et pour pardonner, la mort de Mareike ne cesse de la hanter : était-ce un accident, un suicide ou pire, un meurtre ? Gesine ne peut plus, désormais, tourner le dos à la vérité. Et pour faire toute la lumière sur cette tragédie, elle va devoir exhumer les fantômes de son passé, à la brigade criminelle comme dans son histoire familiale...

Mon avis:

Ce premier roman d'Annette Wieners est à mon avis une jolie réussite. Malgré des critiques assez mitigées, le résumé m'a donné envie de le découvrir.

Le lecteur part à la rencontre de Gesine Cordes, une femme brisée par le drame qui l'a frappé 10 ans plus tôt . Tellement détruite, qu'elle a décidé de tout fuir , son travail, son mari, sa maison, et même ses émotions. Jusqu'au jour où le cimetière dans lequel elle travaille accueille les obsèques de sa soeur, tant détesté. La carapace se brise alors peu à peu, et elle va essayer de découvrir la vérité sur la mort de son fils, ainsi que sur celle de sa soeur.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Gersine, et son évolution au fil du roman. Son histoire fait d'elle cette femme dépourvue d'empathie, qui peu à peu va se libérer de son passé.

L'écriture d'Annette Wieners est agréable, et même si le rythme du récit est assez lent, je ne me suis pas ennuyée une seule minute.

Ce que j'ai particulièrement apprécié est la façon dont l'auteure décrit ici les relations de famille. Comment un secret si bien gardé , a entraîné douleur, culpabilité et pour finir, a semé la mort dans une famille qui se déchire. Car après quelle famille n'a pas connu cette situation !

Alors oui, ce n'est pas un roman joyeux, l'histoire est très sombre , on ressent sans cesse le poids du passé qui pèse sur l'héroïne , mais malgré tout je vous en recommande sa lecture.

Tag(s) : #Annette Wieners
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :