Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé : 

Les Chênes Verts n’est pas une maison de retraite comme les autres. Les personnes âgées qui y résident en sont certaines, les aides-soignants (ou amis-soignants, selon la dénomination en vigueur) ont tout organisé pour les priver de liberté et les couper du monde extérieur – ils seraient même prêts à les assassiner en cas d’entorse au règlement. Dorothy, lors de son arrivée, fait connaissance avec ceux qui partagent sa chambre, et notamment le Capitaine Ruggles qui s’est donné pour mission d’organiser une évasion. La petite nouvelle, âgée de 74 ans, essaie de s’intégrer et de trouver sa place parmi ses nouveaux compagnons.
De leur côté, les amis-soignants ne sont pas plus rassurés. Ils suspectent les personnes âgées de fomenter un vaste complot pour prendre le pouvoir. Le directeur de l’établissement, Raymond Cornish, réorganise l’équipe et nomme Tristan responsable. Celui-ci prend ses nouvelles responsabilités à cœur, il garde le Capitaine Ruggles et ses acolytes à l’œil. Mais on ne sait pas toujours de quel côté se situe la folie  : si les vieillards sont déchaînés, Tristan entretient quant à lui une relation mystique avec le corps de son gourou qu’il cache dans un cagibi… pendant que le directeur s’enferme dans son bureau pour se masturber et poursuivre ses fantasmes avec une jeune fille de 16 ans. La gestion de l’établissement commence à lui échapper, et avec des pensionnaires qui veulent retrouver leur liberté à tout prix, l’affrontement est inéluctable...

Mon avis: 

Merci à Netgalley et aux éditions Grasset pour cette lecture surprenante. Même si j'aime lire les résumés des livres lus, bien évidemment, j'essaie toujours de ne pas m'attacher aux avis, et de partir à la découverte. 

En ouvrant ce roman, je m'attendais à un premier roman bourré d'humour britannique et débordant de situations cocasses. Bien sûr , tout cela y est mais "Défense de nourrir les vieux" est un peu plus que ça. 

Nous découvrons donc Dorothy, alias, Dot ou Dotty, retraitée mariée qui n'a eu d'autre choix que de se placer elle-même ainsi que son mari, dans la maison de retraite des Chênes Verts. Là elle y rencontre des personnages hauts en couleurs, autant du côté des patients , que de celui des soignants appelés les amis-soignants. Mais quand des économies doivent être réalisées tout le monde trinque. Jusqu'à que cette bande de retraités aux maladies et aux parcours bien différents , décident de se rebeller et de monter un plan d'évasion. 

Pour un premier roman , Adam Biles livre ici une chronique amère d'une réalité que l'on pousse souvent sous le tapis, pour ne plus la voir. Entre conditions de vie en maison de retraite qui se dégradent, vieillesse, maladies et abandons des familles, il livre avec beaucoup de finesse et de tendresse, la vision d'une société actuelle qui vieillit mais ne change pas. Il arrive à aborder ces thèmes durs avec un humour très britannique, pince-sans-rire et grinçant, qui confère à ce roman assez épais(528 pages), un rythme intéressant. 

Alors bien sûr cela reste un roman, avec ses personnages attachants et ses scènes cocasses, mais on y trouvera tous de quoi penser. Je ne peux donc que vous conseiller de le lire, et de vous préparer à une rébellion du tonnerre. 

Ma note: 16/20

Tag(s) : #Adam Biles
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :