Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé: 

 

Sept ans après la découverte, sous son garage, de trente-trois cadavres, Jacky Seever, ancien notable de Denver, patiente dans le couloir de la mort. Mais son nom refait la une des journaux lorsque trois femmes de son entourage sont retrouvées mortes, assassinées dans des conditions qui rappellent le modus operandi de Seever, jusque dans certains détails pourtant tenus à l’abri de la presse. L’ancien tandem de flics qui a coffré Seever se reforme en urgence, tandis que le journal local réengage la pétulante Sammie Peterson, pour couvrir l’enquête à laquelle elle avait donné un tour décisif. Malgré leurs souvenirs traumatiques, voilà ces trois-là plongés de force dans une affaire effroyable pas tout à fait inédite. Quant à Gloria, la fragile épouse de Seever, elle est à nouveau harcelée par la presse et la police…
 

Mon avis: 

Merci à Netgalley et aux editions Presses de la Cité pour cette découverte.

"Sept ans de silence" est un premier roman qui marque par sa justesse et sa finesse, tout autant que par sa noirceur et son réalisme saisissant. Dès les premières pages, on est basculé au coeur de la banlieue de Denver où deux policiers Hoskins et Loren , procéde à une perquisition. Mais même si celle-ci semble anodine, ils savent exactement ce qu'ils vont trouver chez le banal et lisse , Jacky Seever: des dizaines de cadavres. Mais quand 7 ans plus tard, de nouvelles victimes font surface, tuées suivant le même mode opératoire, l'enquête est relancée. Car le meurtrier sanguinaire croupit dans le couloir de la mort, attendant son heure. Les deux flics, chacun hantés de manière différente par cette affaire, vont devoir se confronter à nouveau à cette histoire épaulé par la même journaliste qu'à l'époque : Sammie Petterson. 

La particularité de ce roman, est son atmosphère ambiante lourde qui vient donner de l'épaisseur au récit. On ressent la tension dans chaque scène et cela en est parfois déstabilisant. Les suspects s'amoncellent, même les enquêteurs paraissent suspects, tant cette affaire horrible perturbe leurs comportements. L'un se plonge dans la tête du tueur, tandis que l'autre fait tout pour en sortir. Utilisant les ficelles du changement de point de vue à chaque chapitre, l'auteur sait apporter dynamisme, et fluidité à son histoire. 

Le tout est très bien ficelé et analyse avec justesse la noirceur de l'âme humaine, ainsi que la violence de la société actuelle qui se sert des médias pour exprimer toute ses pensées, ou ses bassesses. Un premier roman très convainquant, donc, que je vous engage très fortement à lire au plus vide. 

Ma note: 19/20

 

Tag(s) : #Joann Chaney
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :