Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé: 

 Elin connaît un succès immense comme photographe de mode à New York. Elle vit seule avec son mari dans un superbe loft à terrasse panoramique depuis que leur fille a commencé l’université. Aux yeux de sa famille, elle consacre trop d’heures à son métier, mais Elin est passionnée et trouve ainsi son bonheur.

C’est alors qu’une lettre venue de Suède, son pays d’origine qu’elle a laissé derrière elle depuis fort longtemps, va la foudroyer. En quelques mots, elle replonge dans un terrible secret enfoui depuis l’enfance. Un secret qui la fait culpabiliser depuis des années.

Entre Manhattan aujourd’hui et Gotland dans les années 1970, où Elin vécut des premières années très rudes, se déploie le bouleversant portrait d’une femme qui s’est construite toute seule malgré mille embûches.
 

Mon avis: 

Merci à Netgalley et aux éditions Calmann-Lévy pour cette lecture tout en finesse. 

On y découvre Elin, photographe New-Yorkaise à succès pour laquelle la vie prend un tour pour le moins compliquée. Concentrée uniquement sur son travail, elle va se trouver confrontée à la forte réaction de sa fille et de son mari, las de la voir disparaître dans son Univers, de se cacher derrière ses appareils. Pour ne pas les perdre, l'héroïne va  devoir se lancer dans sa propre histoire, livrer son passé douloureux, et déterrer des secrets qu'elle aurait préféré garder à tout jamais enfouis. 

"Un point d'interrogation est un demi-coeur" est un roman extrêmement puissant. Alliant passé et présent, il nous fait découvrir le passé enfoui d'une héroïne inspirée de la vie personnelle de l'auteure en personne. Avec une fluidité incroyable , cette invitation au voyage physique, tout comme temporel nous porte entre Etats-Unis et Suède en quête d'un héritage perdu. Car c'est bien d'une histoire de famille dont il s'agit, de deux relations mère-fille qui font tout basculer, d'un retour dans les secrets de famille et la culpabilité. 

La famille est tous ces thèmes s'impose au fil des pages, où l'émotion perceptible se transmet sans problème.Une réalité douce-amère qui accroche le lecteur grâce à des personnages criant de vérité , et des situations que l'on pourrait tous vivre où avoir vécu. On s'attache sans le vouloir forcément, mais on reste auprès deux, suspendus à leurs mots jusqu'à la fin pleine d'espoir et d'optimisme. 

En refermant ce livre, une chose est sûre , on se sent bien, empli d'un optimisme retrouvé. 

Ma note: 18/20

Tag(s) : #Sophia Lundberg
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :