Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé: 

Quand Samson O’Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d’un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l’informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n’est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu’elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne !
Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit… à l’agence de rencontres de Delilah !

Mon avis: 

Merci à Netgalley et aux éditions Robert Laffont (La bête noire ) pour cette lecture plaisante. 

Dans ce premier tome d'un future série qui sans aucun doute rencontrera un certain succès, on découvre le charmant village de Bruncliffe . Delilah Metcalfe, descendante d'une famille implantée dans la région depuis des générations, essaye de faire prendre essor à son agence matrimoniale. Confrontée à la crise et au manque de clients , elle va louer ses locaux à une agence de détective privé. Et quand le propriétaire de cette agence se révele être un enfant du pays, qui a fuit voilà plusieurs années, la situation se complique. Car le retour du fils prodigue ne se fera pas sans difficulté, notamment quand sa première enquête va le conduire tout droit dans l'agence matrimoniale de Delilah. 

Je vais être honnête avec vous j'ai passé un très bon moment à la lecture de ce polar. Pas pour l'intrigue en elle-même qui est assez convenu, mais pour les personnages, et le cadre. 

On découvre une galerie de portraits extrêmement intéressante, que ce soit les deux héros, Samson et Delilah (oui la référence ne passe pas inaperçu) , mais aussi tous les personnages secondaires: la famille de Delilah, ses frères notamment, ou encore les pensionnaires de la maison de retraite du coin. On rit avec eux, et on méne l'enquête , à toute vitesse, le sourire aux lèvres. Car dans ce cadre si britannique , on retrouve bien l'humour si caractéristique de nos voisins outre-Manche. C'est fluide, enlevé et très plaisant. 

Les taquineries incessantes entre les deux héros laisse présager une suite, que j'attends impatiemment, car Bruncliffe est un lieu que j'ai pris plaisir à découvrir et dans lequel j'espère retourner flâner rapidement. 

Ma note: 15/20

Tag(s) : #Julia Chapman
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :