Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé:

Rhode Island, l’été indien, un manuscrit disparu, deux écrivains rivaux, une histoire d’amour : le page-turner d’été, lumineux et divertissant  !

Lac Pasakukoo, dans le Rhode Island des étés indiens. Le corps noyé d’une jeune romancière prometteuse, égérie annoncée d’une nouvelle génération d’écrivains.

De chaque côté du lac, la résidence de deux auteurs à succès, meilleurs ennemis du monde. Un shérif qui ne les aime pas et un village où aucun secret ne résiste à la douceur de vivre apparente.

Un avocat noir et théâtral qui débarque.

Une secrétaire à faire pâlir Vénus en personne.

Un assistant littéraire appliqué et ambitieux.

Un manuscrit dont la seule existence fait frémir les familles les plus puissantes de la région. Des mots qui deviennent des armes, et des pages blanches des linceuls.

Et soudain, une série de violences qui se déchaînent entre les rancœurs d’hier et les menaces de demain.

Mon avis: 

Merci à Netgalley at aux éditions Hugo Publishing pour cette lecture. 

J'ai découvert Roy Braverman récemment et il avait immédiatement attiré mon attention par son style mêlant noirceur et humour. 

Pasakukoo est le nom d'un lac situé à Rhode Island. Autour de cet endroit isolé, une petite communauté où tout le monde se connaît, et quelques cabines où résident des personnages singuliers. Et quand deux auteurs, se détestant cordialement se trouvent être voisins, la situation ne peut pas rester calme. Surtout quand une jeune femme ayant visité ces deux personnages, est retrouvée morte dans le lac... Alors l'un des deux auteurs est-il le coupable? 

Seule la lecture de ce roman vous le dira? 

Dès la première ligne on retrouve un trait caractéristique de l'auteur: son narrateur n'est autre qu'un fantôme. Ne donnant pas son identité et maniant l'humour, façon lame de rasoir, il pose les bases de l'histoire, et nous en présente les protagonistes. 

Personnages qui d'ailleurs sont très attachants: entre personnalités marquantes et caractères affirmés, chaque lecteur y trouvera son compte. 

L'histoire ensuite est extrêmement plaisante, l'auteur se sert à nouveau d'un enquête pour dévoiler un pan d'une société américaine qui laisse libre court à la violence et à la vengeance, qui privilégie le bling-bling à l'authentisme... Le lecteur doit s'accrocher au style parfois un peu décousu, mais efficace, qui vous entraîne à bon rythme vers la résolution. Malheureusement il ne plaira pas à tous! 

Mais au-delà d'un style particulier, c'est une vraie bonne histoire, avec ses surprises, ses interrogations, et j'ai passé un bon moment de lecture. 

Ma note: 15/20

 

Tag(s) : #Roy Braverman
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :