Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé:

Blake Nelson est retrouvé mort dans le désert. La police soupçonne sa femme l'avoir tué. Mais laquelle ?

RACHEL, PREMIÈRE ÉPOUSE
« Pardonne-moi, Seigneur, j’ai menti à un policier aujourd’hui. Je lui ai dit que Blake n’avait jamais levé la main sur moi. »

TINA, SŒUR-ÉPOUSE
« Quand les flics m’ont embarquée, j’ai cru qu’ils nous arrêtaient pour polygamie. À Vegas, je me faisais arrêter pour racolage. Ici, c’est parce que je suis mariée. »

EMILY, SŒUR-ÉPOUSE
« “ Tu peux être toi-même ici ”, m’a dit Blake. Ce qu’il voulait dire, je pense, c’est que je pouvais être à lui. »

Contre la volonté de sa famille et les règles de l’Église mormone, Blake Nelson a épousé trois femmes. Tous les quatre vivent dans un ranch miteux perdu au beau milieu de l’Utah, dans l’attente de la Fin des Temps. Personne ici ne les dérangera. Jusqu’à ce que le corps de Blake soit retrouvé dans un sale état.
Bienvenue chez les mormons !

Mon avis:

Merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité pour cette lecture. Ce polar est réellement un excellente surprise et je vous explique pourquoi. 

Tout d'abord j'ai été attirée par le milieu dans lequel se déroule l'action: la communauté mormone. On fait donc la connaissance des 3 femmes de Blake Nelson, victime d'un homicide très violent. Rachel est une traditionaliste, au passé douloureux, Tina une ancienne prostituée de Las Vegas, et Emily, jeune fille en apparence perdue. Ce trio improbable va devenir suspect quand le corps de leur mari est retrouvé sans vie en plein coeur du désert. Et à elles 3, chacune à sa façon elles vont se confier sur la rééalité de leur vie, et tenter de démasquer la coupable. Peut-être l'une d'entre elles  ?

Le premier tour de force de ce polar, est de donner la parole aux trois femmes.Tour à tour, elles se font narratrices, d'une histoire qui les emmenera à se livrer. Pas de courses-poursuites, ou de fusillades débridées, ici la psychologie des personnages tient toute la place. On plonge dans le passé des héroïnes, victimes de la société , chacune à sa façon. Du coup, on a aucun mal à ressentir de l'empathie pour elle, et à éprouver à leurs côtés toutes sortes d'émotions: la peine, la joie, les bonheurs simples de la liberté, mais aussi la souffrance bien sûr. L'alternance des points de vue, rend la lecture fluide, mais surtout le suspense intense, repoussant sans cesse le moment de faire une pause. 

Le thème abordé ensuite, est peu commun. Implanté son histoire, dans un coin paumé de l'Utah, est une chose, mais la faire se dérouler dans la frange réduite de la communauté mormone polygame, en est une autre. On en apprend plus sur cette communauté, et cela apporte un interêt supplémentaire à la lecture. Happée par les paysages désertiques, je me suis bien laissée berner par les rebondissements multiples, jusqu'à la révélation finale, qui aurait peut être méritée plus d'approfondissement à mon goût .  

Une très belle réussite! 

Ma note: 19/20

Tag(s) : #Cate Quinn
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :