Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé:

An 1177.
La vicomtesse Ermengarde règne seule sur le riche comté de Narbonne. Elle entretient une cour raffinée dont le jeune troubadour Guilhem de Malpas est le plus brillant fleuron. Sous sa protection, il prépare un spectacle d’un genre tout nouveau : Le Jeu d’Adam.
Tandis que le comte de Toulouse rêve de s’emparer du comté, les marchands de Narbonne ourdissent un complot visant à instaurer une République. L’Eglise de Rome, quant à elle, se cherche des alliés pour éradiquer l’hérésie cathare.
Affaiblie par la maladie, Ermengarde, se sent menacée de toutes parts. Elle fait venir auprès d’elle son neveu, Aymeri de Lara, pour lui succéder de son vivant. Peu après son arrivée au château comtal, le futur héritier meurt mystérieusement ainsi que l’un des acteurs du Jeu d’Adam.
Guilhem de Malpas ne tarde pas à découvrir qu’il s’agit d’assassinats qu’il va tâcher d’élucider.
Conjurations, trahisons, complots, sont les rouages d’un jeu sans pitié dont l’issue sera fatale pour toute une société.

 

Mon avis: 

Magnificat est le tome 2 de la série entamé par l'auteur avec Angélus, que j'avais déjà eu l'occasion de lire. Je me faisais donc une joie de découvrir la suite des aventures des héros que j'avais tant apprécié. 

Mais là surprise, seuls Aloïs et Guilhem sont là, les autres héros du deuxième tome, partis pour d'autres aventures, ne seront pas de la partie. Aloïs est devenue dame de compagnie de la vicomtesse Ermengarde, régente du comté de Narbonne. Quand un complot va menacer la vicomtesse, Aloïs et son fils adoptif Guilhem de Malpas, devenu troubadour, vont tout faire pour déjouer les plans des ennemis de celle qui les protège depuis des années. Mais à quel prix? 

Dès les premières pages, on retrouve le sens du récit de François-Henri Soulié. Avec finesse, et délicatesse, il nous raconte cette histoire inspirée de faits réels, mais largement romancé. Le contexte historique clairement expliqué donne à comprendre le fonctionnement de la société à cette période. Entre interêt commerciaux, brigandage, et lutte religieuse contre le cathares, on en apprend un peu plus à chaque chapitre. Ici, l'auteur fait notamment la part belle aux troubadours, et autres artisans, travaillant dans l'ombre pour la grandeur du royaume. 

Mais au-delà d'un interêt historique, il y a l'enquête. Pleine de suspense et bien menée, elle nous entraîne au coeur d'un complot terrible dont on découvre tous les aspects. En effet , en changeant de narrateur et les choisissant tour à tour coupable ou victime, on prend compte peu à peu de l'ampleur de celui-ci. 

Les personnages sont d'ailleurs particulièrement bien écrits. Loin de se tenir à une seule ligne de conduite, on les voit changer, s'adapter, et évoluer, alternant entre les camps. Certains très attachants apportent une empathie nécessaire, venant apporter de la lumière dans un récit sombre. 

Tout cela pour conduire le lecteur vers une fin forte et émouvante, qui je l'espère appellera un tome 3. En tout cas je serais au rendez-vous.

Ma note: 18/20

 

Tag(s) : #François-Henri Soulié
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :