Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé:

Un aller pour l'enfer... sans promesse de retour.

Une île peuplée de criminels, une infiltration risquée, des âmes à sauver.

Comment continuer à exercer son métier quand on ne croit plus en la justice de son pays ? L'adjudant Joy Morel est en plein doute professionnel quand elle est appelée pour une mission secrète. Elle doit se rendre sur une île perdue où s'érige un ancien hôpital psychiatrique au coeur d'une forêt hostile.

Pour pallier le manque de place en prison, le gouvernement a fait le choix d'y envoyer les pires criminels : psychopathes, cannibales, nécrophiles... et de les y laisser s'autogérer en totale liberté.

Chloé, psychocriminologue venue sur l'île sous couverture pour mener une étude, et Rod, l'agent chargé de la protéger, ne donnent plus signe de vie. Pour espérer les sauver, Joy et son collègue Hoche doivent à leur tour intégrer cette communauté infernale en se faisant passer pour des détenus.

Dans cette île où les moyens de communication sont inexistants et où les criminels sont livrés à eux-mêmes, le danger est partout.

Mon avis:

Merci à Netgalley et aux éditions Hugo Thriller pour cette lecture. Je ne connaissais pas Angélina Delcroix, et ce roman a été l'occasion pour moi de découvrir cette autrice. 

Celle-ci nous présente une policière en pleine phase de questionnement dans sa vie : Joy Morel.Dès les premières pages, on comprend que celle-ci va être confrontée à une mission bien particulière. Elle va devoir infiltrer une île tenue cachée par le gouvernement, et sur laquelle sont regroupés les pires criminels de notre société. Meurtriers, cannibales, gourous ...tout ce qui se fait de pire. Et au milieu d'eux elle va devoir retrouvé deux de ses collègues portés disparus. Joy est bien loin de se douter de ce qu'elle va trouver sur place, et des choix qu'elle devra faire pour rester en vie.... 

Dès le début j'ai été bluffée par ce roman. Par sa thématique d'abord que je trouve assez originale, même si Mo Hayder avait déjà abordé le sujet  de l'île étrange... mais je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Résultats des courses, on tombe dans une atmosphère littéralement étouffante et qui prend aux tripes dès l'atterrissage. Le paysage de l'île contribue grandement à cette touffeur par la végétation dense et le climat tempétueux qui nous est décrit. Les personnages sont originaux, notamment du côté des méchants. On retrouve toutes les strates de la noirceur de l'âme, poussée à l'extrême dans une galerie bien travaillée. 

Mais au-delà de la thématique, c'est le rythme du récit qui m'a convaincu. On a l'impression d'être monté dans un train en marche et de ne jamais s'arrêter. L'aspect "traque" maintient un suspense incroyable tout au long du récit. Mais attention celui-ci ne conviendra pas à tout le monde. Car il est dur, brut et décrit la violence sans concession ni arrangement de la réalité, alors les âmes sensibles devront s'abstenir. 

Ma note: 20/20

Tag(s) : #Angélina Delcroix
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :